clos. Sa bouche est dessinee avec soin et equilibre et le haut des joues est orne de scarifications evoquant symboliquement des larmes sculptees en relief.

Superbe masque de danse « Mwana Po ». Il présente un visage féminin à l'expression intense accentuée par les yeux en grains de café mi-clos. Sa bouche est dessinée avec soin et équilibre et le haut des joues est orné de scarifications évoquant symboliquement des larmes sculptées en relief.
Le front est dégagé et présente un symbole caractéristique à cette ethnie. Cette œuvre a conservé sa coiffe constituée d'anciennes fibres végétales tressées et nouées, maintenant une multitude de coquilles de noix de cola.
Bois. Ancienne patine d'usage légèrement rougeâtre et brune. Belles traces de portage internes.
Tchokwé, République démocratique du Congo, Angola. Fin XIXème - Début XXème.
H. 23 cm.

Provenance : Ancienne collection d'un peintre allemand, galerie Beno, Zurich, 1973. Vente Hôtel Martinez Cannes du 28 décembre 2001, reproduit en couverture du catalogue.

Exposition : « Ils collectionnent… les arts de l'Afrique, d'Océanie et d'Amérique dans les collections privées marseillaises. », Musée de la Veille Charité, Marseille, 6 juin au 30 septembre 1995. Reproduit dans le catalogue d'exposition, fig. n° 38. Superbe masque de danse « Mwana Po ». Il présente un visage féminin à l'expression intense accentuée par les yeux en grains de café mi-clos. Sa bouche est dessinée avec soin et équilibre et le haut des joues est orné de scarifications évoquant symboliquement des larmes sculptées en relief.
Le front est dégagé et présente un symbole caractéristique à cette ethnie. Cette œuvre a conservé sa coiffe constituée d'anciennes fibres végétales tressées et nouées, maintenant une multitude de coquilles de noix de cola.
Bois. Ancienne patine d'usage légèrement rougeâtre et brune. Belles traces de portage internes.
Tchokwé, République démocratique du Congo, Angola. Fin XIXème - Début XXème.
H. 23 cm.

Provenance : Ancienne collection d'un peintre allemand, galerie Beno, Zurich, 1973. Vente Hôtel Martinez Cannes du 28 décembre 2001, reproduit en couverture du catalogue.

Exposition : « Ils collectionnent… les arts de l'Afrique, d'Océanie et d'Amérique dans les collections privées marseillaises. », Musée de la Veille Charité, Marseille, 6 juin au 30 septembre 1995. Reproduit dans le catalogue d'exposition, fig. n° 38. Superbe masque de danse « Mwana Po ». Il présente un visage féminin à l'expression intense accentuée par les yeux en grains de café mi-clos. Sa bouche est dessinée avec soin et équilibre et le haut des joues est orné de scarifications évoquant symboliquement des larmes sculptées en relief.
Le front est dégagé et présente un symbole caractéristique à cette ethnie. Cette œuvre a conservé sa coiffe constituée d'anciennes fibres végétales tressées et nouées, maintenant une multitude de coquilles de noix de cola.
Bois. Ancienne patine d'usage légèrement rougeâtre et brune. Belles traces de portage internes.
Tchokwé, République démocratique du Congo, Angola. Fin XIXème - Début XXème.
H. 23 cm.

Provenance : Ancienne collection d'un peintre allemand, galerie Beno, Zurich, 1973. Vente Hôtel Martinez Cannes du 28 décembre 2001, reproduit en couverture du catalogue.

Exposition : « Ils collectionnent… les arts de l'Afrique, d'Océanie et d'Amérique dans les collections privées marseillaises. », Musée de la Veille Charité, Marseille, 6 juin au 30 septembre 1995. Reproduit dans le catalogue d'exposition, fig. n° 38.

Estimation basse : 12000
Estimation haute : 18000 €
(Vente prévue le : )

Retour à la vente