Communiqué de presse - Résultats des ventes des 30 & 31 Décembre 2021

Nicolas ROERICH
Nicolas ROERICH
Vendu : 169 420 €

Parmi les œuvres majeures, il convenait de citer Marie Laurencin (1883-1956). Tour à tour, peintre, graveuse, mais aussi poétesse et illustratrice, cette créatrice d'exception aura, sa vie durant, conjugué ses multiples talents au gré de ses envies. Influencée, il est vrai, à ses débuts, par des mouvements aussi intenses que le fauvisme, voire le cubisme, elle finit cependant par s'en détacher pour réaliser des compositions d'une extrême délicatesse comme le montre « Les trois femmes au lévrier », huile sur toile signée en bas à gauche qui a été vendue 97900€ (lot 157) ; tableau où prédominent les tons pastels particulièrement chers à l'auteure.

Influencé, lui aussi, par le fauvisme mais aussi par l'impressionnisme et le cubisme, Raoul Dufy (1877-1953) apprécie, quant à lui, les teintes plus soutenues. Sa préférence allant souvent à l'utilisation d'un bleu intense comme en témoigne les « Régates à Cowes » (vendue 102900€ - lot 139), huile sur toile datée de 1929, signée en bas à gauche. Une œuvre où l'on retrouve notamment la mer et les fêtes pavoisées ; autant de thèmes chers à ce peintre considéré comme l'un des artistes français les plus marquants du XXe siècle.

Frère de Raoul Dufy, Jean Dufy (1888-1964), bien que rattaché au courant fauviste, a lui aussi suivi sa propre inspiration pour donner vie à une œuvre empreinte de subtilité où prédomine le souci du détail, comme cela est le cas pour « Promenade au bois de Boulogne », huile sur toile signée, datée de 1928 en bas à droite (vendue 34130€ - lot 171). Initié à l'art pictural par son frère, il partage avec lui certains choix artistiques dont la prédominance du bleu dans ses composition ; même si chez Jean, le souci des proportions et la multitude de personnages souvent représentés confère à ses toiles une intensité toute particulière.

La Tempéra sur carton “Les montagnes bleues de la série des études caucasiennes” de Nicolas Constantinovitch ROERICH (Saint-Pétersbourg 1874 - Naggar 1947) a suscité un vif intérêt auprès des collectionneurs internationaux. Elle s’est envolée à 169420€ (lot 83) sur une estimation de 20/30000€. Elle provenait de l’ancienne collection Hélène Roerich, de la collection du compositeur et chef d’orchestre Riisager puis d’une collection privée niçoise. Ce tableau vient de la série des Etudes caucasiennes réalisée en 1913 par Roerich lors de son voyage dans le Nord du Caucase russe à Kislovodsk après le succès du Sacre du Printemps à Paris où il rencontra Riisager. Le peintre s’était alors intéressé aux origines du peuple Ossète dont les ancêtres, les Alains, s’étaient installés dans cette région montagneuse.

Également représenté lors de cette vente, Maurice de Vlaminck (1876-1958) s'éloigne dès le milieu des années 1900 du fauvisme -dont il est pourtant considéré comme l'un des chefs de file- et de la peinture de Van Gogh qu'il admire profondément, pour se diriger, sous l'influence de l’œuvre de Cézanne, vers un style ouvertement plus sombre et dont l'élément apparemment récurrent semble être des cieux tourmentés, comme l’illustre ce « Paysage », huile sur toile signée en bas à gauche (vendue 28350€ - lot 117).

Sculpteur de renom, César (1921-1998) appartient au mouvement des nouveaux réalistes. Un courant artistique qui s'oppose à la peinture abstraite et prône le retour à une réalité objective. Compressions, expansions, empreintes humaines ou animaux imaginaires, César expérimente et ose tout. Autodidacte revendiqué, l'artiste qui s'est orienté à ses débuts vers le métal, -la pierre n'étant alors pas dans ses moyens-, est aujourd'hui exposé dans les plus grands musées du monde. Il nous offre ici une épreuve en marbre signée « Pouce, 1965 » qui obtenait 44550€ - lot 152.

Adepte du surréalisme, Roberto Matta (1911-2002) est l'auteur, à l'instar de Salvador Dali ou de Kay Sage, d’œuvres profondément oniriques. Des tableaux dont les sujets semblent parfois émerger d'une brume aussi diffuse que mystérieuse comme le montre cette « Composition », huile sur toile signée en bas à droite circa 1972 qui a atteint la somme de 26350€ - lot 190.

Il fallait également compter 42700€ pour l’huile sur toile « Paysage de la Creuse, circa 1912 » d’Armand Guillaumin (1841-1927) (lot 173), 37650€ pour l’huile sur toile signée en bas à gauche « Pont neuf à Paris, 1931 » (lot 156). Robert Combas, né en 1957, était particulièrement à l’honneur avec l’acrylique sur toile contresignée sur toile « Sans titre, 1982 » (vendue 38300€ - lot 231) et l’acrylique sur toile signée « Paysage aquatique, 92 » (vendue 33885€ - lot 229). Ce sont toutes ces pièces et bien d'autres qui étaient proposées lors de cette vente regroupant des œuvres des impressionnistes aux contemporains, tableaux, sculptures, céramiques et tapisseries.


Bernard BUFFET Marée basse

Bernard BUFFET (1928-1999) - Marée basse, 1967

Vendu : 174445€


Marie LAURENCIN Les trois femmes au lévrier

Marie LAURENCIN (1883-1956) - Les trois femmes au lévrier

Vendu : 97900€


ROERICH Les montagnes bleues de la série des études caucasiennes

Nicolas Constantinovitch ROERICH (Saint-Pétersbourg 1874 - Naggar 1947) - Les montagnes bleues de la série des études caucasiennes

Vendu : 169420€


Raoul DUFY Régates à Cowes

Raoul DUFY (1877-1953) - Régates à Cowes, 1929

Vendu : 102900€


CESAR Pouce

CÉSAR (1921-1998) - Pouce, 1965

Vendu : 44550€


Jean DUFY Promenade au bois de Boulogne

Jean DUFY (1888-1964) - Promenade au bois de Boulogne, 1928

Vendu : 34130€


Maurice VLAMINCK Paysage

Maurice VLAMINCK (1876-1958) - Paysage

Vendu : 28350€


Roberto MATTA Composition

Roberto MATTA (1911-2002) - Composition, circa 1972

Vendu : 26350€


Louis VALTAT Pont neuf à Paris

Louis VALTAT (1869-1952) - Pont neuf à Paris, 1931

Vendu : 37650€


Armand GUILLAUMIN Paysage de la Creuse

Armand GUILLAUMIN (1841-1927) - Paysage de la Creuse, Circa 1912

Vendu : 42700€


Robert COMBAS Sans titre

Robert COMBAS, né en 1957 - Sans titre, 1982

Vendu : 38300€


Cette vente de fin d’année fut l’une des plus prestigieuses que nous ayons organisé jusqu'à ce jour.

Comme à notre habitude et confortant notre positionnement en tant que spécialiste en diamants et pierres de couleur, nous proposions un large choix de diamants allant de 1 carat à plus de 5 carats avec notamment un diamant coussin de 5,61 carats couleur I pureté VS2 (vendu 65900€ - lot 86), un diamant navette de 5,63 carats couleur E pureté SI1 (vendu 82850€ sur une estimation de 35/45000€ - lot 176), un diamant rond de 4,02 couleur G pureté VS2 (vendu 47700€ - lot 175 ) et un diamant poire très rare de couleur Fancy Green pesant 1,01 carat (vendu 59000€ - Lot 159).

Edouard De Garo - Expert


Solitaire 5.63 cts

Solitaire en or blanc serti d'un diamant de forme marquise pesant 5,63 carats

Vendu : 82850€


Diamant Fancy Green

Exceptionnel et rare diamant poire de couleur fancy green pesant 1,01 ct serti dans une monture en or blanc retenant des diamants taille brillant

Vendu : 59000€


Diamant 5.61 cts

Important diamant taille coussin ancien pesant 5,61 cts monté sur une bague en or blanc

Vendu : 65900€


Solitaire 4.02 cts

Important solitaire en or jaune retenant un diamant taille brillant pesant 4,02 cts de couleur G et de pureté VS2

Vendu : 47700€


Diamant 3.06 cts

Superbe diamant taille émeraude pesant 3,06 carats de couleur G et de pureté VVS1 monté sur une bague en or blanc

Vendu : 37150€


Vacheron Constantin Montre dame

VACHERON CONSTANTIN - Superbe montre de dame en or blanc, le cadran serti de diamants 8/8, la lunette moderniste habillée de diamants baguettes pour un total d'env. 6 cts, mouvement mécanique (fonctionne), bracelet d'origine en or terminé par le fermoir siglé et serti d'un diamant 8/8 - Signée, numérotée - Circa 1970

Vendu : 24500€


Cartier Collier ruban

CARTIER Paris - Collection « Ruban résille » Élégant collier fils torsadés en or jaune à maille souple,rehaussé de 79 diamants taille brillant sertis sur platine pour un total d’environ 6,50 carats - Circa 1976 - Signé Cartier Paris, numéroté

Vendu : 23500€


Jean MAHIE Collier

JEAN MAHIE - Important collier en or jaune 22K texturé, la longue chaîne travaillée de manière organique, retenant un pendentif sculpté et signé - Travail français, vers 1970

Vendu : 17450€


Téléchargez le PDF pour plus d'infos


BESCH CANNES AUCTION Maître Jean-Pierre Besch, commissaire-priseur habilité SVV n° 2002-034 Sis Résidence Grand Hôtel 45, Boulevard de la Croisette, 06400 Cannes Tel : 33 (0) 4 93 99 22 60 – 33 (0) 4 93 99 33 49 Fax : 33 (0) 4 93 99 30 03 besch@cannesauction.com - www.cannesauction.com

Contact presse : Isabelle de Puysegur - Tel/Fax: 33(0) 1 45 49 17 97 - i.puysegur@wanadoo.fr

Les documents :

Tableaux55XX° siècle55Bijoux49Montres 34Arts décoratifs35
Partagez sur vos réseaux :

Menu rapide